Présentation
Nos compétences
Notre entreprise
Informations pratiques
Ecrivez nous
Liens Favoris
Nos procédés
Un ensemble cohérent
Identifier une couleur
Préconiser des couleurs
Formuler une couleur
Déterminer ses tolérances
Le phémomène couleur
Histoire des couleurs
La perception colorée
Le triplet
La lumière
L'objet
L'observateur
La trivariance visuelle
les mélanges de couleurs
Métrologie des couleurs
Les espaces chromatiques
Les écarts de couleur
Les tolétrances
Les indices
Les appareils de mesure
Les calculs colorimétriques
La couleur numérique
Gérer les images numériques
Périphériques numériques
La photo numérique
Couleurs & apparence
Plus noir que noir !
Le modèle d'apparence
Théorie sur l'apparence
Les illusions optiques colorées
Couleurs beaux arts et décoration
Colorimétrie industrielle
Identifier une couleur
Les gamuts industriels
Assurer la qualité totale
Intervenir sur une couleur
Gérer les tolérances
Gérer un système à teinter
Assurance qualité couleur
Guide d'élaboration du manuel qualité
L'expression fonctionnelle
Critères d'identité visuelle
Critères colorimétriques
Critères d'aspect
Critères d'application
Critères particuliers
Compléments couleur
Température de lumière
Relations de Kubelka & Munk
Formulation de teinte

Métrologie des couleurs

AccueilLiens favorisÉcrivez-nousPlan du site

Comment quantifier une couleur ?


Cliquer pour agrandir
La quantification d'une couleur, base incontournable de la métrologie des couleurs, s'inspire du processus physiologique à l'origine de notre perception chromatique. Nous savons qu'une couleur est déterminée physiquement par le produit du facteur spectral de répartition énergétique de l'illuminant et du facteur spectral de réflexion de l'objet éclairé par la source de l'illuminant.

Le facteur spectral résultant correspond au flux reçu sur la rétine de l'oeil, il détermine le niveau physique de la quantification de la couleur.



Transformation du flux spectral en trois stimulis

Les cônes présents dans la rétine (concentrés dans la fovéa) dissèquent le flux reçu et le transforment en trois signaux qu'ils adressent au cerveau via le nerf optique. A ce niveau la couleur est déterminée physiologiquement. Le cerveau reçoit ces trois signaux qu'il interprète en fonction des autres couleurs environnantes sur l'image et des acquis culturels



Identification par les valeurs tristimulus


Le calcul des composantes tristimulus qui caractérisent une couleur sous un illuminant déterminé s'inspire du processus physiologique exposé ci dessus. Les composantes tristimulus sont très similaires aux trois signaux reçus par le cerveau. Le transfert de ces valeurs dans d'autres systèmes trichromes s'effectue à l'aide des lois de Grassmann. Les différents systèmes trichromes définissent chacun un espace chromatique.



© Color ID
Mentions légales