Assurance qualité couleur


Présentation
Nos compétences
Notre entreprise
Informations pratiques
Ecrivez nous
Liens Favoris
Nos procédés
Un ensemble cohérent
Identifier une couleur
Préconiser des couleurs
Formuler une couleur
Déterminer ses tolérances
Le phémomène couleur
Histoire des couleurs
La perception colorée
Le triplet
La lumière
L'objet
L'observateur
La trivariance visuelle
les mélanges de couleurs
Métrologie des couleurs
Les espaces chromatiques
Les écarts de couleur
Les tolétrances
Les indices
Les appareils de mesure
Les calculs colorimétriques
La couleur numérique
Gérer les images numériques
Périphériques numériques
La photo numérique
Couleurs & apparence
Plus noir que noir !
Le modèle d'apparence
Théorie sur l'apparence
Les illusions optiques colorées
Couleurs beaux arts et décoration
Colorimétrie industrielle
Identifier une couleur
Les gamuts industriels
Assurer la qualité totale
Intervenir sur une couleur
Gérer les tolérances
Gérer un système à teinter
Assurance qualité couleur
Guide d'élaboration du manuel qualité
L'expression fonctionnelle
Critères d'identité visuelle
Critères colorimétriques
Critères d'aspect
Critères d'application
Critères particuliers
Compléments couleur
Température de lumière
Relations de Kubelka & Munk
Formulation de teinte

Critères d'application

AccueilLiens favorisÉcrivez-nousPlan du site
Pouvoir masquant | Absence de nuançage | Aptitude au mélange | Aptitude à l'application


Relation entre l'application et la coueur

Nous n'envisageons naturellement que les critères ayant une incidence sur la couleur.

Critères généraux

S'agissant de dispersions pigmentaires dans un véhicule, deux critères principaux peuvent avoir une incidence sur la couleur lors de l'application :

- le nuançage

- la faculté de remise en suspension

Critère spécifique au mode de séchage

- aptitude au mode de séchage

Critère spécifique au type de support

- aptitude au support


Critères d'aptitude à l'application pour la catégorie de produit A

S'agissant de produits à mélanger pour obtenir une couleur déterminée, certains d'entre eux peuvent être appliqués en l'état sans mélange préalable. Il convient donc d'effectuer les mêmes contrôles que pour la catégorie B.

Toutefois, si le produit, avant même d'être mélangé, n'est pas apte à l'application, il y a fort peu de chance qu'il devienne apte après mélange. Il est donc recommandé de faire les tests d'aptitude à l'application sur tous les produits de cette série.

Enfin, dans cette catégorie il convient de distinguer :

- les pulvérulents
- les composants chromatiques universels
- les bases à teinter
- les bases monopigmentaires pour mélange

Les trois premiers types doivent être transformés avant de pouvoir subir les tests d'aptitude à l'application. Ils seront donc soumis à un protocole de préparation.



Critères d'aptitude à l'application pour les produits de la catégorie B

Critères généraux

A notre connaissance, aucune norme n'a été rédigée concernant :

- l'évaluation du nuançage

- la facilité de remise en suspension

Ces deux critères ont pourtant une incidence directe sur la couleur lors de l'application. Il est donc recommandé de vérifier la conformité des produits de la catégorie B selon ces critères.



© Color ID
Mentions légales