Nos procédés


Présentation
Nos compétences
Notre entreprise
Informations pratiques
Ecrivez nous
Liens Favoris
Nos procédés
Un ensemble cohérent
Identifier une couleur
Préconiser des couleurs
Formuler une couleur
Déterminer ses tolérances
Le phémomène couleur
Histoire des couleurs
La perception colorée
Le triplet
La lumière
L'objet
L'observateur
La trivariance visuelle
les mélanges de couleurs
Métrologie des couleurs
Les espaces chromatiques
Les écarts de couleur
Les tolétrances
Les indices
Les appareils de mesure
Les calculs colorimétriques
La couleur numérique
Gérer les images numériques
Périphériques numériques
La photo numérique
Couleurs & apparence
Plus noir que noir !
Le modèle d'apparence
Théorie sur l'apparence
Les illusions optiques colorées
Couleurs beaux arts et décoration
Colorimétrie industrielle
Identifier une couleur
Les gamuts industriels
Assurer la qualité totale
Intervenir sur une couleur
Gérer les tolérances
Gérer un système à teinter
Assurance qualité couleur
Guide d'élaboration du manuel qualité
L'expression fonctionnelle
Critères d'identité visuelle
Critères colorimétriques
Critères d'aspect
Critères d'application
Critères particuliers
Compléments couleur
Température de lumière
Relations de Kubelka & Munk
Formulation de teinte

Identifier une couleur

AccueilLiens favorisÉcrivez-nousPlan du site

La photo ? Un authentique moyen numérique de contrôle visuel.

Sur un plan industriel tous les spécialistes de la couleur s'accordent à reconnaître que le contrôle visuel demeure l'ultime moyen pour vérifier l'identité chromatique de deux produits.

Sur le plan "assurance qualité"  la comparaison visuelle de la couleur d'un lot de production à celle d'un "nominal" se heurte à des difficultés insurmontables auxquelles la métrologie ne peut remédier :
  • Le manque d'étalon primaire de la couleur et la diversité des systèmes métrologiques impliquent une incompatibilité totale des mesures colorimétriques produites par des matériels de différentes provenances
  • L'alérabilité chromatique des étalons secondaires interdit la comparaison métrologique ou visuelle, inscrite dans la durée, sans un risque non négigeable de dérive potentielle
  • La perception d'une couleur n'est pas uniquement dépendante des phénomènes de réflexion quantifiables et donc mesurables, elle intègre l'influence de l'environnement chromatique des plages colorées.
La photo numérique offre des moyens technologiques innovants pour répondre aux exigences insatisfaites de l'assurance qualité couleur :
  • Elle offre une image inaltérable et achivable de la perception visuelle des couleurs d'une production industrielle. 
  • Elle autorise la simulation d'un lot de production industrielle dans son environnement chromatique de travail.
  • Elle permet de quantifier les écarts visuels en les exprimant dans des unités normalisées de mesure de la couleur.
  • Elle offre, à court terme, grâce à l'utilisation des modéles mathématiques de l'imagerie numérique, la possibilité de quantifier des phénomènes de perception visuelle difficilement mesurables.

Principe d'utilisation de la photo numérique pour la couleur

La photo est calibrée à l'aide d'un référenciel couleur intégré à la prise de vue. Une matrice de corrections vectorielles est calculée sur la base du référenciel. Les couleurs de la photos sont restituées dans un espace colorimétrique de référence à l'aide de cette matrice.



Exemple d'un contrôle visuel numérique

Ce procédé est très adapté au télécontrôle des couleurs. De surcroît, une photo rend parfaitement compte de l'aspect, la brillance et la texture des surfaces, ce que n'autorise pas un appareil de mesure classique.





procédé breveté
Ce procédé a fait l'objet d'une demande de brevet début 2001


Comme un colorimètre
Ce procédé permet, sans dispositif supplémentaire, d'utiliser un appareil photo numérique ou une Webcam en lieu et place d'un colorimètre.


Mieux qu'un colorimètre
Ce procédé est supérieur à un colorimétre au moins sur trois points :
1 - Le coût d'un appareil photo est bien inférieur à celui d'un colorimètre
2 - Les valeurs de la matrice de correction mesure la distorsion spécifique à la prise de vue.
3 - Un colorimètre ne peut fournir une information de type image.


Presque un spectro
Comme avec un spectro, il est possible d'évaluer les composantes trichromatiques sous différents illuminants en réalisant les prises de vues dans une "boîte à lumière" sous différentes sources.


Mieux qu'un profil ICC
Le profil ICC impose des conditions de prise de vue constantes.

Le profil ICC est destiné à transférer des images dans la meilleure identité de perception visuelle, pas les couleurs ponctuelles.


Réalisme de l'écart visuel
Les prises de vues comparatives d'un échantillon avec la couleur nominale, une fois restituées, sont similaires à la réalité.


Réduction de l'erreur inter-instrument
En mesurant la mire avec deux instruments de différentes provenances, il est possible de comparer visuellement et simultanément les mesures réalisées avec des appareils différents à des époques différentes.

© Color ID
Mentions légales