Le phémomène couleur > La trivariance visuelle


Présentation
Nos compétences
Notre entreprise
Informations pratiques
Ecrivez nous
Liens Favoris
Nos procédés
Un ensemble cohérent
Identifier une couleur
Préconiser des couleurs
Formuler une couleur
Déterminer ses tolérances
Le phémomène couleur
Histoire des couleurs
La perception colorée
Le triplet
La lumière
L'objet
L'observateur
La trivariance visuelle
les mélanges de couleurs
Métrologie des couleurs
Les espaces chromatiques
Les écarts de couleur
Les tolétrances
Les indices
Les appareils de mesure
Les calculs colorimétriques
La couleur numérique
Gérer les images numériques
Périphériques numériques
La photo numérique
Couleurs & apparence
Plus noir que noir !
Le modèle d'apparence
Théorie sur l'apparence
Les illusions optiques colorées
Couleurs beaux arts et décoration
Colorimétrie industrielle
Identifier une couleur
Les gamuts industriels
Assurer la qualité totale
Intervenir sur une couleur
Gérer les tolérances
Gérer un système à teinter
Assurance qualité couleur
Guide d'élaboration du manuel qualité
L'expression fonctionnelle
Critères d'identité visuelle
Critères colorimétriques
Critères d'aspect
Critères d'application
Critères particuliers
Compléments couleur
Température de lumière
Relations de Kubelka & Munk
Formulation de teinte

Les espaces vectoriels

AccueilLiens favorisÉcrivez-nousPlan du site
La théorie de Young-Helmholtz | La théorie du retinex de Land | Les lois de Grassmann | Travaux de Wright et Guild | Les espaces vectoriels



TéléchargerFeuilles Excel: Fonctions XYZ CIE Observateurs 2° et 10°
Taille : 55 ko - Dernières modifications : 19/04/2003

Application matricielle des lois de Grassmann aux transferts d'espaces


Le dernier énoncé  de Grassmann (dilatation et transitivité) nous autorise à utiliser les relations matricielles, exposées ci dessus, pour passer d’un système trichrome à un autre. Le système trichrome (fondé sur le principe de la trivariance visuelle) étant défini par trois couleurs primaires constituant les trois repères d'un espace vectoriel. 

La matrice [M], qui utilise neuf coefficients, permet d’exporter les données d’un espace colorimétrique vers un autre, sous réserve que ces espaces soient fondés sur le principe de la trivariance visuelle.


Application au transfert rgb vers XYZ définissant l'observateur standard


C'est en prenant en compte les lois de Grassmann que la CIE a pu obtenir les fonctions X,Y et Z (toujours positives) à partir des fonctions r,g et b établies par Wright et Guild comportant des parties négatives.




© Color ID
Mentions légales